L’Exhortation à la sagesse et à l'harmonie dans la da'wah et la mise en garde contre la discorde

Publié le par oumassia-perle

Voici un extrait de la conférence délivrée 
Par Shaikh
Rabî’ bin Hâdi al-Madkhalî
à Madinah en Mai 2004


 



...............

Sachez que les Sahabas n’ont pas répandu l’Islam et ne l’ont pas fait pénétré dans le coeur des gens excepté avec la sagesse et les preuves, car celui qui entre dans l’Islam par la force, il se peut qu’il ne reste pas, mais celui qui entre dans l’Islam par la science et les preuves, in shâ Allah ta’âla, il aura une foi renforcée. Vous vous devez donc de suivre ces voies d’excellence, d’être sérieux dans la science et dans la da’wah

à Allah . Et je vous conseillerai deux choses mes frères

La première est la fraternité envers TOUS les gens de la Sunnah. Et parmi TOUS les ahl us-sunnah, les Salafis ! Propagez l’amour entre vous ainsi que la fraternité. Appliquez ce à quoi le Prophète (sallallah'alaye oi salam) a appelé, car les croyants sont comme une construction, ils se soutiennent les uns les autres. Ils sont comme un corps, si une partie se plaint, ou est malade, blessée, le reste du corps sera fiévreux. Soyez comme cela mes frères, et écartez-vous de tout ce qui mène à la séparation, car par Allah, c’est un mal dangereux. Et éloignez-vous de ce qui mène à la haine, la division et à l’individualisme, car c’est ce qui s’est répandu de nos jours par les mains de gens dont Allah connaît leur état et leurs intentions. Cela s’est propagé et a divisé les jeunes de ce pays et du monde entier. Pourquoi ? Parce que des gens qui ne sont pas qualifiés pour faire da’wah, qui ne font pas partie des gens de la da’wah, ni par la science, ni par la compréhension, ces gens-là font da’wah ! Il est possible qu’ils soient des ennemis cachés parmi les Salafis, ceux qui les déchireront et les diviseront. Cela ne me surprend pas, et est très probable, barakallahu fikum


Attachez-vous à la fraternité, et si quelque chose s’est produit entre vous dans le passé et qui a causé votre séparation, alors oubliez le passé et tournez la page. Je vous dis mes frères, celui parmi nous qui a des imperfections, celui qui a des erreurs, nous n’essayons pas de le détruire, bârakallahu fîkum
. Nous le soignons avec gentillesse, sagesse, amour etc., jusqu’à ce qu’il revienne à la vérité. Et s’il possède toujours des faiblesses, nous ne devons pas être hâtifs, car avec ces méthodes, personne ne sera épargné, personne.

Maintenant il y a des gens qui ont rejeté les Salafis. Ils les ont rejetés jusqu’à ce que cela atteigne les savants, et qu’ils les appellent mumayyi’. Aujourd’hui presque aucun savant n’a été épargné, et c’est la méthodologie des ikhwân al-Muslimîn (frères musulmans). C’est la méthodologie des gens de l’innovation. Une de leurs armes est d’essayer d’abattre les savants. Mais cela fait plutôt partie de la méthodologie des Juifs et des Francs-maçons. [Leur méthode est que] si vous voulez abattre une idée ou une compréhension, abattez leurs savants, ou salissez leur réputation. Restez-donc éloignés de cet héritage maléfique et 

Quiconque déteste ce Minhajj, parlera contre les savants. Celui qui déteste ce Minhajj et veut l’abattre, parlera contre les savants. C’est la méthode des Juifs et des autres sectes égarées. Les « Râfidah[14]», les chiites détestent l’Islam, mais ils ne sont pas capables de parler contre le Messager d’Allah (sallallah'alaye oi salam), alors ils critiquent Abu Bakr et ‘Umar (radhiallahu’anhum) et les savants de l’Islam dans le but de détruire l’Islam et de l’abattre. Aussi, les gens de la grande Bid’ah ne peuvent pas parler sur l’Imâm Ahmad et ses semblables, alors ils parlent sur Muhammad ibn ‘Abdil-Wahhâb et Ibn Taymiyyah ainsi que leurs semblables afin d’abattre le Manhaj, barakallahu fikum.

......

De nos jours si quelqu’un est élevé dans le rang des Salafis , vous ne remarquerez rien à part qu’il critique les savants. Que veulent-ils ? Que veulent-ils ?! Est-ce l’audelà et la victoire ce manhajj qu’ils désirent ? S’ils aiment ce manhajj, par Allah, ils ne feraient pas cela. Alors ne confiez pas à ces gens votre religion, ne leur faîtes pas confiance, qu’Allah vous récompense. Soyez très prudents vis-à-vis d’eux et soyez  des frères entre vous. Sachez que vous n’êtes pas parfaits, vous n’êtes pas à l’abri de l’erreur et les savants ne sont pas infaillibles, ils se trompent. Excepté bien sûr si l’un d’entre eux (les savants) venait à entrer dans un groupe dévié, ou formait un parti qui appellerait à lui [hizbiyyah] ou qui adhèrerait à l’un de ces partis. 

Mais un Salafi qui éprouve de l’amour en Allah pour les Salafis et qui aime le manhaj Salafi, et celui qui déteste les différentes sectes et les innovations, et qu’ensuite il se trompe dans certaines questions, nous sommes doux avec lui. Nous le conseillons, nous sommes patients avec lui et nous essayons de le soigner, barakallahu fîkum
.
 Mais si quelqu’un commet une erreur, juste une seule erreur, et que pour cela il est détruit, alors personne ne serait épargné ainsi, et en voici la raison : ils finissent avec les jeunes, puis ils se tournent vers les savants pour les abattre ! Lorsque les ikhwân al-muslimîn sont entrés dans ce pays, ils ont d’abord essayé d’abattre les savants Salafis, tout en défendant Sayyid Qutb, al-Banna, Mawdûdi et les autres gens de la bid’ah, puis ils ont dénigré les savants salafis en les qualifiant « d'indicateurs », de « savants des gouverneurs », « des espions » ainsi que d’autres accusations. Quelle était leur intention ? Leur intention était de descendre le Manhaj Salafi et d’installer à sa place le mensonge et l’égarement. Ces gens aujourd’hui qui disent qu’ils sont salafis et qui critiquent les savants salafis, que veulent-ils ? Veulent-ils élever la bannière de l’Islam, de la Sunnah et du manhaj Salafi ? Non ! Ce sont des signes et les preuves qu’ils sont des menteurs, et ils doivent être accusés peu importe ce qu’ils prétendent suivre

 

 Je vous conseille donc, et j’insiste sur cela, abandonnez la division ! Instaurez la fraternité entre vous ! Cela vous incombe de suivre la vérité et de répandre la de répandre la da’wah partout dans sa forme la plus belle et correcte. Non pas dans une forme laide, comme celle que ces gens suivent. Présentez la da’wah salafiyyah tout comme je viens de vous l’expliquer. « Allah tabaraka wa ta’ala a dit… », « le Messager d’Allah a dit… », « l’Imâm Ahmad a dit… », « Bukhari a dit… », « Muslim a dit… », mentionnez des savants que ces gens respectent. Faîtes que ces gens écoutent les paroles de ces savants, barakallahu fîkum, cela vous aidera. Vous trouverez des gens, bien sûr qui rejetteront cela, mais pas tout le monde. Vous verrez que la majorité des gens acceptera cela in shâ Allah, et se tourneront vers votre da’wah. Utilisez ces méthodes qui illustrent aux gens le Livre d’Allah , la Sunnah du Messager d’Allah , la méthodologie des Pieux Prédécesseurs et la ‘aqîdah authentique.

Je demande à Allah de nous accorder la réussite en faisant ce qu’il aime et agrée, et de nous permettre de faire partie des prêcheurs à Allah sincères et des savants. Et de nous sauver des ruses le Shaytân, des ruses des démons parmi les jinn et humains. Je demande à Allah tabâraka wa ta’ala d’unir vos coeurs et de vous rassembler sur la vérité, et de faire profiter les gens où que vous soyiez et où que vous alliez.

 

Que les prières d’Allah soient sur Son Prophète Muhammad, sa famille et ses compagnons.

Assalâmu ‘alaykum wa rahmatullahi wa barkâtuhu. 

 

(14) Secte chiite. Ce terme leur fut attribué depuis la révolte de Zayd où les Chiites étaient  divisés en Râfidah et Zaydiyyah. Lorsque Zayd fut interrogé au sujet de Abu Bakr et ‘Umar, et qu’il invoqua la miséricorde pour eux, un groupe de gens le rejeta (rafadahu), puis il leur dit ‘Vous m’avez rejeté (rafadtumûni)’. Ils furent donc appelé « ar-Râfidah » à cause de leur rejet de Zayd. Et quiconque ne le rejette pas parmi les chiites fut appelé « Zaydi ». 

Résumé de l’introduction non présente sur l’audio disponible sur www.salafimanhaj.com

 

 

 

 

Publié dans Comportement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article